Le blogue du Bioparc

Retourner au blogue

Corbeau ou corneille, qui me réveille le matin?

L’ornithologie est la science qui étudie les oiseaux. Pour plusieurs amateurs, c’est aussi l’observation de ceux-ci. Qu’on les connaisse par leur nom latin ou par leur surnom, les oiseaux fascinent. Certains arborent des couleurs éclatantes comme le rouge et le jaune alors que d’autres sont plus sobres. Deux oiseaux, entièrement noirs, sont souvent confondus. Il s’agit de la corneille d’Amérique et du grand corbeau. 

 

Les deux espèces font parties de la famille des corvidés, qu’ils partagent avec le geai bleu et le mésangeai du Canada. Les corvidés sont des oiseaux reconnus pour leur intelligence et leur adaptabilité pour trouver de la nourriture. Ils ont, pour la majorité, les narines couvertes, en partie ou entièrement, de plumes ou de poils. Les pattes sont larges et puissantes, permettant de maintenir de larges objets. Les corvidés sont observés dans une variété de milieux, des montagnes aux déserts, en passant par les forêts et les villes. La majorité est omnivore, expliquant en partie leur facilité à coloniser différents habitats.
Le grand corbeau et la corneille d’Amérique sont souvent confondus puisque leur plumage se ressemble beaucoup. Tous les deux ont les plumes, les pattes, le bec et même les yeux noirs. Tous les deux sont observés au Québec, dans les milieux ouverts comme dans les milieux forestiers. Alors comment est-il possible de les distinguer?
Le grand corbeau est, comme son nom l’indique, plus grand que la corneille. Il possède un bec plus robuste, ce qui lui permet d’être un charognard particulièrement efficace. Son bec fort et recourbé lui permet de déchirer la viande sur les carcasses qu’il trouve. Il se nourrit aussi de petits animaux, d’œufs, d’insectes et autres arthropodes, de poissons, de grain, de baies et il lui arrive de fouiller dans les ordures ménagères. Bien que social près de sources importantes de nourriture comme des décharges municipales, il l’est bien moins que la corneille. Il vit plutôt seul ou en couple. Ceux-ci protègent un territoire et empêchent d’autres corbeaux d’y entrer. Voleur habile, le corbeau est souvent observé à faire des acrobaties aériennes. Les jeunes aiment jouer avec des objets qu’ils laissent tomber puis les rattrapent au vol.
La corneille d’Amérique est plus petite et délicate que le corbeau. D’ailleurs, son bec est moins bien adapté pour déchiqueter les carcasses. Elle doit attendre qu’un autre animal perce la peau ou encore que l’animal se décompose avant de pouvoir la manger. Son alimentation se compose principalement de grains, de noix, de fruits, de baies, de petits animaux comme la souris, d’animaux aquatiques comme les poissons et les tortues, des œufs et des oisillons et, tout comme le corbeau, elle n’hésite pas à fouiller dans les ordures. La corneille est un animal social, elle est plus souvent observée en groupe que seule. En hiver, elle se retrouve dans des perchoirs communaux pour dormir. Ces groupes peuvent regroupés entre quelques centaines et deux millions d’individus. Les familles de corneilles peuvent être constituées d’une quinzaine d’oiseaux, sur cinq générations, puisque les jeunes corneilles restent auprès des parents pour aider à l’élevage des petits.
Bien que différents, le corbeau et la corneille montrent des ressemblances fascinantes, surtout au niveau de leur intelligence. Dans les deux cas, ils sont capables de fabriquer et utiliser des outils, toujours dans la recherche de nourriture. Au Bioparc, nous avons un grand corbeau, Porto, qui a été élevé par la responsable du service animalier. Très intelligent, il rapporte des objets, vient au poignet et parle. En fait, il répète des phrases qu’il a entendues lorsqu’il était petit, dont « allo Porto » et « qu’est-ce que tu fais là ». En visitant le Bioparc, vous aurez la chance de le rencontrer et probablement l’entendre parler. Afin d’en apprendre plus sur les oiseaux et l’ornithologie, le Bioparc présente, les 19 et 20 mai 2018, le Festi-Oiseaux, un festival grand public pour les amateurs d’oiseaux.
Auteure : Stéphanie Bentz, biologiste responsable de l’éducation

 

Sources :
Encyclopedia.com. Crows And Jays (Corvidae), [En ligne]. https://www.encyclopedia.com/environment/encyclopedias-almanacs-transcripts-and-maps/crows-and-jays-corvidae (Page consultée le 13 mars 2018)
Les explorateurs.Corbeau ou corneille?, [En ligne]. http://lesexplos.com/non-classe/corbeau-corneille/ (Page consultée le 14 mars 2018)
All about birds. Common raven, [En ligne]. https://www.allaboutbirds.org/guide/Common_Raven/overview (Page consultée le 14 mars 2018)
All about birds. American crow, [En ligne]. https://www.allaboutbirds.org/guide/american_crow (Page consultée le 14 mars 2018)
Source photo : wikimedia commons